Comment effectuer l’installation d’un active directory?

L’Active Directory (AD) est un annuaire réseau incontournable pour toute entreprise exploitant un environnement Windows. Il sert de socle centralisé pour la gestion des utilisateurs, des ordinateurs et des politiques de sécurité au sein d’une organisation. Sa mise en œuvre, bien qu’elle puisse paraître intimidante, est essentielle pour une administration efficace des ressources informatiques. Dans cet article, nous allons détailler comment installer un Active Directory, étape par étape, en nous assurant que chaque mot-clé devienne un jalon de votre apprentissage.

Prérequis nécessaires pour l’active directory

Avant de plonger dans l’installation de l’Active Directory, il faut s’assurer que certains prérequis sont en place pour garantir une opération sans accroc. Vous devrez commencer par vous procurer un Windows Server, que ce soit la version 2016, 2019, ou la toute dernière version 2022.

Votre machine doit être configurée avec une adresse IP statique, un masque de sous-réseau, une passerelle par défaut et un serveur DNS externe. Avoir le serveur à jour est également un critère non négligeable pour bénéficier des derniers correctifs de sécurité. Enfin, il est judicieux de nommer votre serveur de manière significative, comme « SRV-AD », pour faciliter son identification sur le réseau.

Pour en savoir plus sur l’installation d’un Active Directory et obtenir plus de détails sur les étapes à suivre, vous pouvez consulter ce guide complet : lien du site.

Les étapes pour installer un active directory

Une fois les prérequis en place, il est temps de démarrer l’installation. Vous ajouterez tout d’abord le rôle AD-DS ainsi que le rôle de serveur DNS, qui sont indissociables pour un fonctionnement optimal de l’annuaire.

Après avoir ouvert le Gestionnaire de serveur, cliquez sur « Ajouter des rôles et des fonctionnalités« . L’assistant d’installation vous guidera à travers les étapes. Sélectionnez votre serveur dans la liste, puis cochez la case Services AD DS et ajoutez les fonctionnalités nécessaires. Suivez les étapes jusqu’à démarrer l’installation des rôles, puis cliquez sur « Installer ».

Lorsque l’installation des rôles est terminée, un triangle jaune apparaîtra dans le Gestionnaire de serveur. Cliquez dessus pour entamer la finalisation de la configuration et pour promouvoir votre machine en tant que contrôleur de domaine. Vous allez définir un nom de domaine local pour votre réseau et un mot de passe de restauration DSRM (Directory Services Restore Mode). Passez ensuite les étapes suivantes en laissant les options par défaut et ignorez les avertissements pour poursuivre l’installation.

Comments are closed.